Menu

Historique: d'aggloSion à l'agglo Valais central

A la naissance du projet en 2007, 11 communes se sont associées à l'initiative de la préfécture et de la Ville de Sion. Un premier succès en 2013 a incité la région Sierroise à rejoindre le projet, ce qui fit naître l'agglo Valais central telle qu'elle existe aujourd'hui.

aggloSion

En 2007 (le 16 octobre à Vétroz), l'Assemblée générale extraordinaire de l'Association des communes de la région de Sion (ARS) prenait la décision de principe de s'engager résolument dans un projet d'agglomération de la région sédunoise et mettait sur pied un groupe de pilotage ad hoc. Il est alors composé de 11 communes, toutes représentées par leur Président. Ceux-ci se familiarisent alors avec le programme fédéral des agglomérations. Celui-ci pourrait apporter des deniers en Valais et pousser les communes à collaborer sur de nouvelles thématiques. Il reste cependant moins de deux ans pour mettre sur pied un dossier d'agglomération afin de pouvoir participer à la deuxième génération. Celle-ci impose le dépôt d'un projet complet au plus tard fin 2011. A l'aide des bureaux d'études Team+ et Nomad architectes, ce projet est monté en un temps record et délivré à Berne en temps et en heure. 

La tâche ne fut pas facile d'emblée ! Les Valaisans sont de nature jaloux de leurs traditions, de leurs prérogatives, de leur autonomie communale et ne voyaient pas forcément d'un bon œil la Confédération et le Canton se mêler de régler des problèmes d'urbanisation, de transports et de sauvegarde du paysage dans leur ville, dans leur jardin ou dans leur vignoble. Et pourtant, grâce à cet esprit d'ouverture qui caractérise aussi nos autorités communales et régionales, ils ont accepté de jouer le jeu, de tenter l'exercice et de parier sur l'avenir.

Après presque 2 ans d'examen, c'est la victoire. La Confédération a reconnu la qualité du dossier et le crédite de 29.25 millions de francs de cofinancement pour quelques 25 mesures infrastructurelles (celles-ci peuvent être consultées ici en sélectionnant "2ème" sous "génération" dans le menu à gauche de la carte). Face à ce succès, la région sierroise, également intéressée à participer à un projet d'agglomération, fait la demande à Sion de pouvoir rejoindre le périmètre d'étude en vue d'une éventuelle 3ème génération.

La demande est acceptée après les vérifications d'usage auprès de Berne et le nouveau Comité de pilotage se forme. Celui-ci est à ce moment là composé de 20 communes et toujours présidé par la Préfète de Sion, Mme Evelyne Crettex Reber.

agglo Valais central

Une fois le nouveau Comité de Pilotage sur pieds, il reste environ 2 ans pour modifier le projet à l'échelle des 20 communes et le préparer pour un dépôt au 31 décembre 2016. Les mandataires ayant participé à aggloSion (Team+ et Nomad architectes) sont à nouveau sollicités et acceptent de relever le défis.

La tâche se complexifiant, un coordinateur est engagé. Dans une première phase, l'Antenne Région Valais romand se propose de mettre un ingénieur à disposition du projet. Dès 2017 toutefois, le besoin d'avoir un suivi permanent et direct se fait sentir. En conséquence, le poste de coordinateur / chef de projet est rattaché directement à l'agglomération du Valais central, à 100%. Dès lors, Léonard Evéquoz, ingénieur EPF, assure cette tâche.

Le projet est déposé le 23 décembre 2016 auprès de l'ARE, à Berne. Après presque 2 ans, et plusieurs aller-retours à Berne pour défendre les mesures proposées, la Confédération reconnaît à nouveau la qualité du dossier. Elle l'approuve tout en cofinançant 45 mesures pour une enveloppe financière de 32.33 millions de francs.

Entre deux, l'organe opérationnel de l'agglomération a proposé un nouveau Business Plan qui a permis de développer certaines réflexions, notamment dans les domaines des transports publics ou de la numérisation. Les mesures de deuxième génération commencent à être implémentées, en particulier la requalification de certaines traversées de villages (Vétroz, Saint-Léonard / Uvrier, Ardon, Conthey, Savièse et Vex). Un concept de plans directeurs intercommunaux a également vu le jour en 2018. Celui-ci devra permettre aux communes de coordonner leurs objectifs de développements à l'échelle régionale dans plus d'une quinzaine de thématiques. L'intelligence collective ainsi développée a déjà permis nombre d'économies d'échelle et n'en est qu'à son stade embryonnaire. 

agglo Valais central Avenue Ritz 31
Case Postale 2055
1950 Sion 2 - Nord
027 323 61 55